Elsa Pataky nue dans Ninette

Pasquale Festa Campanile filme des actrices nues pour nous

Né en 1927

  

Outre dans des scènes qui seront coupées, Catherine Spaak se montre nue à plusieurs reprises. Pour la scène de l'agression sexuelle à la 39ème minute, il semble que Catherine ait utilisé une doublure : à aucun moment on ne voit son visage en même temps que les seins en gros plan (ou les poils pubiens dans une partie censurée).
5ème minute, Catherine est sous la douche, vue à travers un verre dépoli.
26ème minute, alors qu'elle joue au tennis, Catherine s'imagine allongée toute nue sur la terre battue et fouettée par son adversaire; couchée sur le coté, elle nous laisse voir d'abord son sein droit puis ses fesses.
45ème minute, Catherine prend un bain de soleil, allongée toute nue sur une chaise longue; vue d'abord de profil, puis de la hauteur (comme l ouvrier juché sur le toit qui la mate)Catherine nous offre alors une belle vue de ses jolies fesses rondes.
49ème minute, allongée et enchainée toute nue, les mains posée sur ses fesses, Catherine participe à une parodie de jeu sado-maso ; puis elle défait ses chaines pour nous laisser voir son joli petit cul tout blanc.
51ème minute, examens chez le médecin; d'abord des électrodes posés entre ses deux seins; puis Catherine est assise toute nue (mais avec son chapeau !), cachant ses seins avec ses bras, pendant que Jean-Louis Tirntignant l'examine; puis, les bras en l'air pour faire une radio pulmonaire; pour la radio du bassin, Jean-louis lui baisse sa culotte, mais un appareil nous cache ses fesses... pas pour longtemps quand Jean-Louis revient vers sa patiente, nous voyons Catherine cul nu, le slip baissé juste en dessous des fesses.
70ème minute, Catherine retire sa chemise de nuit devant Jean-Louis couché et nous montre une nouvelle fois ses seins et ses fesses.
72ème minute, en décapotable sur l'autoroute, Catherine enlève ses vêtements qu'elle jette par la fenêtre : veste, chemisier, jupe, soutien-gorge : vue rapide de ses seins.
77ème minute, Catherine rend sa veste à Jean-Louis et rentre chez elle avec sa culotte pour seul habit.
85ème minute Jean-Louis fesse Catherine, robe relevée, sur un sous vêtement suffisamment transparent pour nous laisser voir la raie du cul.
86ème minute, après son mariage, Catherine enlève sa robe ne portant que sa culotte; ses longs cheveux couvrent ses seins;, elle avance dans le salon, et monte à cheval sur Jean-Louis à quatre pattes.
Scènes coupée (remplacée par une scène à la 23ème minute): Catherine se change derrière un porte vêtement et apparait nue : on peut voir un sein et il semble qu'elle soit épilée.

Plusieurs scènes offrent l'occasion à Catherine Spaak de se (ou d'être) déshabiller.
Au début du film, pour son amant, nous voyons Catherine, fesses nues achever de retirer son vêtement; toute nue, elle laisse voir ses petits seins de profil.
Catherine est couchée et son mari, Claude Rich ouvre sa chemise de nuit, découvrant ses seins.
Catherine est nue au lit avec Claude et nous montre ses fesses.
Catherine est debout avec Claude; il baisse les bretelle de sa combinaison, découvrant ses seins; plus tard, Catherine se lève du lit où elle était avec Claude; toute nue, elle se dirige vers une table surmontée d'un miroir, nous offrant le spectacle de ses jolies fesses et de ses seins dans le miroir.
Ce film est actuellement introuvable. En janvier 1971, le magazine « Topfilm » l'a présenté en noir et blanc sous forme de roman-photo. Ainsi avons quelques aperçus des apparitions dénudées de Catherine (voir la photo bonus sur la fiche de Catherine).

De nombreuses scènes avec Laura nue. Pour commencer, 25 minutes après le début, un examen médical est l'occasion pour Laura de retirer son soutien-gorge. Deux minutes plus tard, nouvel examen, mais cette fois, Laura devra en plus enlever sa culotte. Ensuite, le mari rêve de sa femme nu à place de son violoncelle, puis, profitant de son sommeil, la déshabille pour la photographier toute nue. Ensuite consentante, elle posera dans le plus simple appareil dans la chambre, à la cuisine... Laura montre généreusement ses seins et ses fesses, mais sa touffe est toujours cachée, par un pot de fleurs, un téléphone...Tout doit être prétexte à exhiber Laura nue : une piqure au pied, un massage et l'apothéose en culotte seins nu en pleine représentation d'un opéra.

Un générique signé Pasquale Festa Campanile avec la si bien nommée Agostina Belli, cela promet toujours de bien jolies scènes de nu. Agostina se présente donc dans le plus simple appareil à plusieurs reprise avec toujours Lando Buzzanca comme partenaire. D'abord, chemise ouverte, elle se fait caresser les seins. Puis, assise toute nue dans sa baignoire (l'eau savonneuse cachant sa touffe) , elle laisse la main de l'homme lui frotter le dos avant de se relever, nous présentant ses fesses. Plus tard, Agostina est couchée et Lando soulève le drap, découvrant les rondeurs de son charmant petit cul. Il la rejoint au lit et elle nous montre alors ses seins. Enfin, dans une dernière scène, Agostina est assise toute nue sur le bord du lit à baldaquin.

En italien, la sculaciata signifie la fessée. Et en effet, pour réveiller la libido de son mari, Sydne Rome devra accepter, entre autre, de recevoir une magistrale fessée cul nu, mais aussi de jouer les caniches en laisse, de se faire peindre sur le corps toute les zones érogènes de la femme ... et quand elle enlèvera cette peinture sur la douche, ce sera l'occasion de nous offrir un superbe Full frontal !

Eleonora est l'assistante du Professeur Coppola. A plusieurs reprises, elle "se dévouera" pour tester la nouvelle méthode du professeur pour produire de l'électricité, c'est à dire en faisant l'amour. A chaque fois, elle nous offrira de belles vues sur ses seins, ses fesses et sa touffe.

Cobaye du Professeur Coppola pour produire de l'électricité en faisant l'amour, Agostina Belli est entièrement nue à plusieurs reprises. Mais à chaque fois, elle ne nous montre que ses seins (charmants avec le mamelon joliment dressé). Dans la scène finale du film, nue auprès d'une piscine, elle nous offre ses fesses et... une vue sur le cache-sexe qui lui moule la touffe !

Dans leur voiture, Franco Nero, couche Corinne Cléry, ouvre brutalement sa chemise, caresse et embrasse ses seins et l'embrasse.
7ème minute, Franco ouvre la porte de sa caravane, exhibant à tout le camping le spectacle de Corinne toute nue de dos; elle se retourne, nous montrant rapidement ses poils pubiens et cache sa nudité avec un pull plaqué contre elle; dans la caravane avec son mari, en enfilant son pull, Corine nous montre sa belle touffe et ses seins; Franco prend sa femme dans ses bras et la soulève : son pull relevé, Corinne nous offre alors ses fesses en premier plan; comme elle retombe sur une banquette, c'est son entre-cuisse poilue qu'elle nous laisse voir.
Jetée au sol par David Hess, cuisses écartées, Corinne nous montre son slip rose dont la dentelle transparente nous laisse deviner le buisson.
45ème minute, Corine est debout devant David qui ouvre sa chemise découvrant ses seins.
67ème minute, de nuit, Corinne couchée entièrement nue sur un tapis posé au sol à coté d'un feu de camp nous montre dans une longue scène ses seins et sa touffe; David assis à coté d'elle retire sa chemise, regarde le corps nu de la jeune femme, le caresse; David écarte les jambes de Corinne et lui fait l'amour devant son mari ligoté.
Après l'amour, Corinne est assise à coté du feu, à demie drapée dans le tapis; Davis caresse et embrasse ses seins
73ème minute, Corinne, debout, appuyée contre sa caravane, un fusil dans les bras vient d'abattre David; détail ; elle est toute nue et nous offre une belle vue frontale; Franco s'approche d'elle et l'accompagne dans la caravane; Corine est assise sur la banquette, toujours nue, les jambes légèrement écartées; elle nous montre ses seins et sa pilosité pubienne pendant que Franco l'habille avec un tee-shirt et un jean, mais pas de culotte.

Quatre scènes permettent à Ornella de nous montrer ses charmes latins. Après l'amour, sur le lit, elle est étendue nue; son amant en profite pour photographier les rondeurs de ses fesses. Ensuite, une scène dure, dans une chambre d'hôpital, Ornella est agressée par trois femmes qui se jettent sur elle, lui déchirent sa robe, lui arrachent soutien-gorge et petite culotte; la caméra se place sur tous les angles possibles, nous offrant des vues rapprochées de ses seins, de ses fesses et de son pubis. Troisième scène, une chambre d'hôtel; Ornella, dans son drap de bain, assise devant son miroir se brosse les cheveux; quand un garçon d'étage entre, elle écarte le peignoir pour offrir sa nudité au jeune serveur... et au spectateur. Enfin, à la plage, juste vêtue d'un slip de bain, elle marche sur le sable, d'abord un bras cachant ses seins, puis bras ballants et... crane rasé.

  


Remarque importante

Ce site se veut un hommage à la beauté du corps féminin et aux actrices qui acceptent de le montrer sans fard. Il ne prétend nullement résumer leur carrière aux seules scènes durant lesquelles elles dévoilent leur nudité, ces apparitions pouvant être parfois furtives et parfois exceptionnelles, mais parfois aussi régulières et généreuses. Toute actrice ne souhaitant pas que des photos d'elle figurent sur le site peut le faire savoir au webmestre qui les retirera aussitôt.

A propos    Contact    Aidez-nous    Sites partenaires   Rejoignez-nous : Sur Twitter    Sur Tumblr    Chaine vidéo